dieteticien.biz

Site d'information et de sensibilisation
traitant de la nutrition et de la diététique

Site mis à jour le 20/09/2017
Vous êtes ici -->Accueil --> Définitions

Définitions

Pour afficher la définition, cliquez sur le mot :


Vos définitions ou demande de définitions sont les bienvenues.


Régime : Vient du latin REGERE qui signifie diriger.

Un régime n'est donc qu'une ligne de conduite et ne veut rien dire en soi. Un régime politique est une ligne de conduite politique ; un régime alimentaire est une ligne de conduite alimentaire.
Il n'y a pas d'idée de restriction : La personne atteinte de diabète doit suivre un "régime diabétique" (= une alimentation pour diabétique) ; elle ne doit pas arrêter de manger, elle doit mieux manger en fonction de sa pathologie ! ...
Définition du regime alimentaire (Source = Encyclopaedia Universalis ®) :
Organisation générale, quantitative et qualitative, de l'alimentation d'un individu ou d'un groupe. Cette définition très globale implique que le terme recouvre aussi bien l'alimentation spontanée que l'alimentation dirigée, en générale dans un but thérapeutique. (...)
On citera principalement les régimes :
- hyperprotéique des dénutritions ;
- hypoprotéique des insuffisances rénales hyperazotémiques ;
- hypoglucidique de certains diabètes ;
- désodé modéré ou strict de l'insuffisance cardiaque, de certaines néphropathies, de certaines grossesses, de l'hypertention artérielle ;
- sans fibres des ulcères gastro-duodénaux, des colites ;
- sans résidus, préparant aux interventions sur l'intestin ;
- sans graisses, lors de certaines affections vésiculiaires ;
- pauvre en graisses saturées et riche en graisses insaturées dans certaines dyslipémies athérogènes ;
- dépourvu de gluten pour traiter les maladies coeliaques.

Prescrire ou adopter tel ou tel régime est une affaire sérieuse. (...)


Un régime alimentaire est une adaptation de l'alimentation et n'a rien à voir avec une restriction !!!

Retour haut de page



Aliment : Vient du latin ALERE qui signifie nourrir.

L'aliment, c'est ce qui sert à nourrir, à entretenir quelque chose. Les aliments (pour les humains) sont, par exemple, le pain, le poisson, le riz, les tomates, le fromage, ...
L'aliment est donc ce que l'on avale lorsque l'on mange.

Retour haut de page



Nutriment : C'est l'élément chimique utilisable. A ne pas confondre avec l'aliment.
Les nutriments énergétiques (ou macro-nutriments) sont les Glucides, les Lipides et les Protides.
Le riz est un aliment contenant, comme principal nutriment, des glucides sous forme d'amidon : l'amidon du riz sera transformé (digestion) en glucose qui fournira au corps de l'énergie.
Un morceau de sucre est un aliment contenant exclusivement du saccharose qui fournira aussi du glucose au corps (après digestion).
Riz et morceau de sucre sont 2 aliments différents (goût différent) mais qui apportent le même nutriment après digestion (du glucose) : 100g de riz cuit (environ 4 cuillères à soupe) apportent autant de "sucre" que 20g de sucre en morceau (4 pierres).

Retour haut de page



Glucides : Elément énergétique de base du corps humain ; aussi appelé "sucres".

(Source = Petit Larousse Illustré ®) On divise les glucides en oses, non hydrolysables (=sucres simples ne nécessitant pas de digestion) et dont la molécule contient de 3 à 6 atomes de carbone (glucose), et en osides, formés par l'union de deux ou plusieurs oses libérables par hydrolyse (saccharose, amidon, glycogène) (=sucres plus complexes nécessitant d'être digérés pour fournir au corps du glucose).
Les glucides (ou plutôt le glucose) représentent la source privilégiée d'énergie pour le corps humain ; nos muscles et notre cerveau utilisent ce carburant pour fonctionner.

Retour haut de page



Lipides : Vient du grec LIPOS signifiant graisse.

Les lipides sont des corps gras d'origine animale ou végétale. Nous devons consommer des graisses animales et des graisses végétales car elles sont complémentaires.
Les lipides sont une réserve d'énergie pour le corps : ils ne sont utilisés qu'après utilisation complète des glucides. Le corps stocke de l'energie sous forme de graisse. Parfois ce stockage indispensable prend des proportions trop importantes et cela conduit au surpoids.
Trop de graisses dans le corps = surcharge pondérale ou obésité. Cependant, il est nécessaire d'en avoir un minimum pour vivre (par exemple les hormones et notamment les hormones sexuelles permettant aux humains de se reproduire sont fabriquées grace aux lipides).

Retour haut de page



Protides : = protéines ; vient du grec PRÔTOS signifiant premier.

Contrairement aux Lipides et aux Glucides, les Protéines n'ont pas un rôle énergétique mais un rôle de construction (anabolisme). Nous trouvons des protides d'origine animale et d'origine végétale ; les deux sources sont indispensables. Les protéines sont constituées d'acides aminés. Les protéines sont indispensables pour la fabrication et l'entretien du corps (muscles et défenses immunitaires notamment). Les personnes âgées ont besoin d'autant de protéines que les adultes.

Retour haut de page



Obésité : Vient du latin OBESUS qui veut dire gras.

L'obésité correspond à une surcharge excessive en graisse pouvant entraîner de nombreux problèmes de santé à court, moyen et/ou long terme (problèmes de dos, problèmes articulaires, diabète, maladies cardio-vasculaires, ...).
A noter que, en 2001, en France, près de 10% de la population adulte était obèse (et 30% est en surpoids).
L'obésité est considérée comme une pathologie en tant que telle et doit donc être traitée comme tout autre facteur de risque pour la santé.

Retour haut de page



I.M.C. : = Indice de Masse Corporelle (= BMI).
B.M.I. : = Body Mass Index (= IMC)
P/T² : C'est l'IMC (en Français) ou le BMI (en Anglais).

A défaut d'être plus clair sur son sens, cette appellation a l'avantage d'être tout à fait explicite sur sa formule. En effet, le P/T² est le rapport du poids divisé par la taille élevée au carré (Poids/(Taille²)) ou (Poids/(Taille x Taille)) ou encore ((Poids/Taille)/Taille).
Pour être plus clair, voici un exemple :
Un homme (ou une femme) pèse 85 kg pour 170 cm. Son IMC est (85/1,7)/1,7 soit 29,4
Cet IMC de 29,4 (l'unité de mesure est le kg/m²) est à comparer à des normes médicales reconnues et acceptées par tous les spécialistes dans tous les pays du monde.
Voici ces normes :
IMC < 18,5 : maigreur pouvant être pathologique (dénutrition) (sauf si le poids est habituel et stable)
18,5 < IMC < 20 : maigreur (ne constituant pas de soucis de santé)
20 < IMC < 25 : norme médicale ; pas de risque.
25 < IMC < 27 : surcharge pondérale "légère". Risque de problèmes de santé.
27 < IMC < 30 : surcharge (surpoids) entraînant des problèmes de santé.
IMC > 30 : obésité. L'obésité étant une pathologie, elle doit être traitée.
L' IMC de notre exemple (29,4) signifie que cette personne présente une surcharge importante (proche de l'obésité) entraînant des problèmes de santé à moyen ou long terme.
Pour connaître votre IMC, voici un programme de calcul :
calcul.php

Retour haut de page



Dénutrition : De "dé" privatif et de "nutrition".

C'est un état dans lequel l'assimilation n'est pas suffisante et/ou dans lequel les pertes sont trop importantes.
Une perte de poids importante et rapide (plus de 1 kg/semaine) porte sur la masse musculaire et non sur la masse grasse (c'est le contraire de l'amaigrissement). Cela est le cas dans certaines pathologies ou dans le cas des "régimes" restrictifs couramment proposés par les magazines et trop souvent essayés par les (jeunes) femmes.
La grande majorité des régimes hyper-protéinés provoque une dénutrition (perte de masse maigre) et non un amaigrissement (perte de masse grasse). C'est pourquoi ces régimes doivent être évités au profit d'une alimentation équilibrée normo-calorique avec remise en question des habitudes de vie (alimentation, activités physiques, ...) à long terme.
Tout comme l'obésité, la dénutrition est une pathologie en tant que telle. Elle doit donc, elle aussi, être traitée médicalement.

Retour haut de page



Ostéoporose : Signifie Porosité Osseuse.

L'ostéoporose est "une affection du squelette qui se caractérise par une diminution de la masse osseuse et par une anomalie de la microarchitecture du tissu osseux d'où résultent une fragilité accrue de l'os et une augmentation inacceptable du risque de fracture".
C'est donc une maladie osseuse qui confère à l'os un aspect poreux et une consistance fragile.
Dans le monde, toutes les 20 secondes, l'ostéoporose provoque une fracture du col du fémur ...

Retour haut de page



Diabète : Il existe en fait 3 sortes de diabètes.

Il y a le diabète sucré (celui nommé classiquement "diabète"), le diabète rénal et le diabète insipide.
Le diabète (sucré) est une maladie chronique due à un trouble du métabolisme des glucides (lié à une insuffisance totale ou partielle de sécrétion d'insuline par le pancréas). Le déficit en insuline entraîne des variations anormales du taux de glucose dans le sang (glycémie) et éventuellement le passage du glucose dans les urines (glycosurie).
Il existe 2 type de diabètes sucrés :
- le Diabète de type 1, anciennement appelé Diabète Insulino-Dépendant (D.I.D.) qui nécessite des injections d'insuline
- le Diabète de type 2, anciennement appelé Diabète Non Insulino-Dépendant (D.N.I.D.) qui nécessite la prise de comprimés.
Le Diabète de type 2 est souvent considéré comme moins grave (pas d'injection) alors qu'il est aussi (voire plus) dangereux que le Diabète de type 1 ...
A noter que l'alimentation équilibrée est, avec l'activité physique régulière, LE pilier du traitement du diabète ; un traitement médicamenteux sans alimentation adaptée est forcément un échec alors que de nombreux Diabètes de type 2 peuvent être régulés JUSTE avec un régime alimentaire personnalisé (et l'éducation qui va avec).
A noter également que 90% des diabètes sont des Diabètes de type 2 et que 80% des Diabètes de type 2 sont causés par ... le surpoids.
Donc diabète ou non, surveillez votre poids (en excès ou en insuffisance), vous aurez tout à y gagner !!!

Retour haut de page



Prader-Willi : Syndrome Prader-Willi ou SPW.

Merci à l'association Prader-Willi France pour l'autorisation d'utiliser ses informations. Le texte utilisé pour cette définition leur appartient ; retrouvez le site de l'association ici : http://www.prader-willi.fr/
Le syndrome de Prader-Willi est une maladie rare (une naissance sur 10 000 à 15 000) qui a pour cause l'absence ou la perte de fonction de gènes au niveau du chromosome 15. Dans plus de 95 % des cas, cette anomalie génétique n'est pas héritée des parents, il s'agit d'une mutation "de novo".
Les enfants atteints manifestent à la naissance (et même à l'état foetal) une faiblesse musculaire sévère qui entraîne des difficultés d'alimentation chez le nouveau-né. Par la suite, ils ont besoin d'un apport calorique bien moins important que la normale pour ne pas grossir et, à partir de deux à cinq ans, ils ne semblent pas éprouver de satiété. Si un régime alimentaire hypocalorique strict accompagné d'activités physiques régulières n'est pas mis en place, ces enfants développeront une obésité qui pourrait mettre leur vie en danger.

Retour haut de page



Calories : 1 Calorie = 1 kcalorie (= 4,18 kJoules)

La calorie est l'unité de mesure d'énergie thermique.
1 gramme de protides donne 4 Calories ; 1 gramme de lipides fournit 9 Calories et 1 gramme de glucides apporte 4 Calories. A noter que 1 gramme d'alcool pure (éthanol) donne 7 Calories.
On grossit toujours pour la même raison :
Si on mange plus de Calories que notre corps en dépense, l'excédent est stocké ; c'est ce qui mène à la prise de poids et à l'obésité.
Pour information, je rappelle que manger trop de Calories ne veut pas dire manger trop en quantité.
Par exemple, si je mange 1 barre chocolatée de 60g (elle a le nom d'une planète) ou si je mange 1500g de légumes verts, j'ai mangé AUTANT de Calories mais pas autant en volume alimentaire (ni en intérêt nutritionnel).

Retour haut de page



Diététicien : Seul professionnel de l'alimentation dont le diplôme est reconnu et protégé par l'Etat.

Diététicien est une profession sécurisée : les études sont prévues par l'Etat.
Le diététicien est le professionnel de l'alimentation au sens large ; il adapte l'alimentation en fonction d'un individu et de ses problèmes. Ainsi le diététicien est un (ré)éducateur alimentaire.
Un diététicien prescrit donc un régime alimentaire adapté en fonction du patient : régime alimentaire contre la dénutrition ; régime alimentaire pauvre en sodium en cas de pathologie cardiaque ; régime alimentaire hypoprotidique en cas de problème rénal ; régime alimentaire contre une surcharge pondérale ; ...
Il peut aussi travailler en collectivité pour aider à l'équilibre des menus ; faire de la formation ou de l'information ; ... Son travail est très hétérogène.

Retour haut de page



Nutritionniste : Attention !!! --> Cette profession n'existe pas !

D'abord, je tiens à préciser que, légalement, les nutritionnistes n'existent pas* puisque aucun diplôme reconnu n'existe.
N'importe qui peut se prétendre nutritionniste . On pense souvent "médecin nutritionniste" = médecin spécialisé en nutrition mais il n'existe pas de spécialité médicale reconnue en Nutrition.
De plus, les DU de nutrition sont très différents selon les régions et sont accessibles à des non médecins.
Certaines personnes et certains médecins disent faire de la nutrition alors qu'ils n'y connaissent rien. Certains ont passé un DU de Nutrition mais les DU de nutrition ne sont pas reconnus (de plus les DU de Nutrition sont ouverts à des tas de professions variées).
Certains médecins sont bien sûr des gens compétents ayant acquis une réelle expérience dans des hôpitaux (ou cliniques) spécialisés. D'ailleurs, j'en connais plusieurs, je travaille avec certains d'entre eux très régulièrement et ... ils sont les premiers à regretter de tels agissements qui jouent en défaveur des patients).
Le probème est donc bien que le terme "nutritionniste" ne veut rien dire et n'est alors pas gage de qualité.
Il ne faut pas se fier au terme "nutritionniste" mais voir si la personne semble sérieuse et propose des solutions non miraculeuses.
Je ne crache pas sur une profession, mais je veux préciser qu'en dehors d'un cadre réglementé, certains en profitent (c'est pareil pour les psychothérapeutes).
Et rien ne m'ennerve plus que ceux qui font passer l'argent avant le bien des patients
* Les Endocrinologues-diabétologues sont très souvent largement compétents en Nutrition et d'ailleurs ... ils font souvent appel aux diététiciens et diététiciennes (en libéral et/ou en hospitalisation) pour la prise en charge pratique de l'éducation alimentaire)

Retour haut de page



N.E.D. : = Nutrition Entérale à Domicile (= NED ou NEAD).

Lorsque l'alimentation per-os (par la bouche) est insuffisante ou impossible, il convient d'alimenter la personne (bébé, enfant, adulte, personne âgée) avec une nutrition artificielle.
Si le tube digestif est fonctionnel et compétent, celui-ci se doit d'être utilisé ; on utilise donc la Nutrition Entérale : les nutriments sont administrés directement dans l'estomac (ou dans l'intestin) sous forme liquide à l'aide d'une sonde (un petit tuyau).
On parle de nutrition entérale puisque celle-ci passe par les intestins (en grec "entéron" signifie "intestin").
La digestion se fait ensuite parfaitement normalement (utilisation classique du tube digestif).
La nutrition artificielle apporte, exactement comme l'alimentation per-os, les nutriments (glucides, lipides, protéines) mais aussi les vitamines et sels minéraux dont l'organisme à besoin.
La Nutrition Entérale à Domicile est l'utilisation de cette technique au domicile même de la personne.
La NED ne nécessite aucune compétence particulière. Dans le service spécialisé que je coordonne (plus de 200 patients en file active avec renouvellement de près de 200 patients par an) les gens gèrent eux-mêmes, à une très large majorité, leur NED, sans recourir à une aide infirmière.
C'est une technique simple, efficace et peu onéreuse pour la collectivité.
Le terme "gavage" qui est souvent utilisé par les services non spécialisés est non fondé puisque le "gavage" (penser aux oies) consiste à nourrir au-delà des besoins. Il ne devrait plus être utilisé par le corps médical.

Retour haut de page



A compléter ...



Retour haut de page
-- CopyLeft Alban TREVILLY - dieteticien - CC BY-SA 3.0 FR --
-- site valide XHTML 1.0 strict et feuilles de style CSS --